BIENNALE INTERNATIONALE

DU 06 AU 30 NOVEMBRE 2019

6ème édition

Au programme cette année, trois soirées de projection à ne pas manquer !

 

Organisées par l'association Guyane Art Factory et son directeur artistique Victor Zebo, qui collaborent avec les Rencontres Photographiques de Guyane lors de cette édition 2019, elles nous invitent à la rencontre d’artistes divers, qui ont su imprimer sur la pellicule une certaine vision du monde.

 

Rejoignez-nous pour ces moments atypiques et inédits dans les Rencontres, dans 3 lieux différents !

 

 

 

 

 

LES PROJECTIONS

SAMEDI 09 NOVEMBRE À 21H

Maison Henri et Marcelle Prévot, 32 bis rue Lieutenant Becker

(à l'angle de la rue Justin Catayée), Cayenne

 

Les Indes galantes de CLÉMENT COGITORE

 

Clément Cogitore adapte une courte partie de ballet des Indes galantes de Jean-Philippe Rameau, avec le concours d’un groupe de danseurs de Krump, et de trois chorégraphes. Le Krump est une danse née dans les ghettos de Los Angeles dans les années 90. Sa naissance résulte des émeutes et de la répression policière brutale qui ont suivi le passage à tabac de Rodney King.

 

Comic Ass de MARILOU PONSIN et FANNIE SOSA

 

Le film analyse la pratique du twerk dans une perspective féministe, décoloniale et spitituel.

 

For real tho de BAPTISTE PENETTICOBRA

 

Un soir, un groupe de jeunes se retrouve sur l'aire de repos d'une autoroute pour participer à un film. Mais très vite, le tournage et le film échappent à tout contrôle. Certains traînent, d'autres disparaissent ou s'en prennent directement au film en le détruisant de l'intérieur et refusent de jouer leurs scènes, préférant raconter ce qui leur passe par la tête.

 

SAMEDI 16 NOVEMBRE À 20H

 Espace Joseph Ho-Ten-You, 1 rue Robert Pierre Charles, Montjoly

 

Doméstica de GABRIEL MASCARO

 

Sept adolescents ont accepté de filmer leur employé(e) de maison une semaine durant. Entre moments à l’intimité dérangeante, rapport d’autorité et tâches quotidiennes, le film propose un regard contemporain sur le travail domestique et se transforme en un véritable essai sur le rapport entre affects et travail. Une plongée rare dans les échos d’un passé colonial qui perdure dans les foyers brésiliens contemporains.

 

 

VENDREDI 29 NOVEMBRE À 20H

Soirée de clôture - cinéma Eldorado, place des Palmistes, Cayenne

 

Selfie d'AGOSTINO FERRENTE

 

Entièrement tourné par deux adolescents italiens en mode "selfie", ce documentaire dépeint la vie difficile des habitants de la banlieue de Naples, sans arrêt menacés par la Mafia et la police. Au-delà, ce film est un très beau témoignage sur l'amitié. La méthode de tournage particulière nous invite à réfléchir sur nos utilisations du téléphone portable et sur le pouvoir que nous avons de le transformer en outil de création.

 

Tous droits réservés Association La Tête dans Les Images 2019

Nous soutenir

Nous contacter

ÉDITIONS PRÉCÉDENTES

2012

2013

2014

2015

2017

Envoi du formulaire...

Le serveur a rencontré une erreur.

A bientôt