BIENNALE INTERNATIONALE
DU 02 AU 26 NOVEMBRE 2017

JESÚS ABAD COLORADO

MIRAR DE LA VIDA PROFUNDA

du 2 au 26 novembre

 

Salle Nora Legendry, Les 3 Fleuves, route de Montabo, Cayenne - du mardi au samedi, de 14h à 20h

 

Skate Park, route de Montabo, Cayenne - du lundi au vendredi de 15h à 21h et du samedi au dimanche de 8h à 22h

 

Le travail de ce photo-journaliste colombien se concentre depuis toujours sur les droits humains. Il est connu en Colombie et hors de ses frontières comme l’un des plus importants dans l'histoire de la photographie récente du pays. En effet, ces images, captées durant près de trois décennies dans les zones du conflit armé, ont une valeur de témoignage inestimable. Nous n'en présentons qu’un extrait à travers cette exposition en deux parties. Celle-ci dévoile sans voyeurisme, mais avec des images fortes et touchantes, la résistance inimaginable dont les civils ont du faire preuve pendant une guerre non-officielle qui ne commence à s’éteindre qu’à l’heure actuelle.

 

 

Jesús Abad Colorado est un photo-journaliste colombien dont le travail se concentre sur les droits humains et les conflits armés en Colombie. Né en 1967 à Medellin, diplômé en Communication de l'Université d’Antioquia, il travaille de 1992 à 2001 comme photographe pour le journal El Colombiano. Il y livre des témoignages exceptionnels sur la Colombie et ses images donnent lieu à plus de 30 expositions, nationales et internationales. Coauteur de Relatos e Imágenes: El desplazamiento Forzado en la Colombia (Récits et Images : Déplacements forcés en Colombie) et Desde la prisión, realidades de las cárceles en Colombia (Depuis la prison, réalités de l’univers carcéral en Colombie), il collabore à beaucoup d'autres ouvrages sur la thématique des droits humains.

Son travail reçoit dès lors de nombreuses récompenses. Il gagne notamment le prix Simon Bolivar pour le Journalisme à trois reprises. En 2006, on lui attribue le prix Caritas en Suisse et le prix international pour la liberté de la presse du CPJ. Une récompense que le Comité pour la protection des journalistes n'a jamais décerné auparavant à un photo-journaliste. En 2009, il est sur la liste des candidats sélectionnés pour le Prix Pictet.

>

Envoi du formulaire...

Le serveur a rencontré une erreur.

A bientôt

Tous droits réservés La Tête dans les Images 2017