06 NOVEMBRE 29 NOVEMBRE 2014
> Troisième édition
 La photographie peut inciter à cette curiosité nécessaire à une meilleure compréhension de l’autre ! Porter nos regards sur ceux que nous côtoyons, sur ceux qui vivent ailleurs, similaires et dissemblables, pour se laisser surprendre… Les Rencontres Photographiques de Guyane constituent une superbe occasion d’explorer au fil des éditions cet enchevêtrement de cultures qui composent notre région, afin d’en saisir les facettes, connues ou inconnues. Cette année, une thématique s’est imposée naturellement : Haïti ! Pourquoi ? D’une part, de nombreux faits historiques, géographiques ou culturels nous relient. D’autre part, les Haïtiens constituent l’un des groupes de migrants les plus conséquents dans une Guyane marquée depuis plusieurs décennies par d’importants bouleversements démographiques et sociaux. Nous avons donc souhaité élaborer une programmation éclectique, qui offre des clés de compréhension de la culture haïtienne contemporaine et des individus qui la font vivre. Avec « D’autres histoires que les nôtres », dont le commissariat d’exposition a été confié à Giscard Bouchotte, nous proposerons un panorama détonnant. Tout d’abord, nous avons demandé à Erick Loitière de nous livrer sa vision de la communauté haïtienne de Guyane. Il en résulte un portrait esthétique et subtil. Ensuite, il nous semblait indispensable de rendre hommage à un grand monsieur de la photographie haïtienne, qui nous a quitté en 2013. Le travail de Thony Bélizaire fera ainsi l’objet d’une exposition, retraçant plus de trente ans du difficile parcours d’Haïti après la dictature des Duvalier. Ensuite, il sera question de mémoire avec les clichés surréalistes d’un mardi gras à Jacmel, capturés par Leah Gordon, mais aussi de vie, de mort, d’amour et d’humour, avec Gasner François, Josué Azor, Pierre Michel Jean et Mackenson Saint Félix, la jeune garde des photographes haïtiens. Roberto Stephenson empruntera de son côté des chemins de traverses, pour nous offrir les paysages poétiques d’Hispaniola, tandis que Paolo Woods nous contera cinquante ans de relations Nord‐Sud à travers le T-shirt. Puis Guillaume Coadou nous livrera son regard lumineux sur un pays qui lui a ouvert son cœur et Leslie Searles nous montrera, avec d’ombrageux noirs et blancs, ces Haïtiens qui chaque année vont " chercher la vie ..." Pour finir, nous n’avons pas résisté à la formidable opportunité de dévoiler le fond inédit du Docteur Léon Collin qui - entre 1906 et 1911 - illustre et relate le quotidien des bagnards, de leur départ de l'île de Ré jusqu'à la Guyane. Un document exceptionnel. Convaincus que la photographie peut inciter à cette curiosité nécessaire à une meilleure compréhension de l’autre, nous vous souhaitons donc de belles découvertes et de bonnes rencontres photographiques ! Karl Joseph
Directeur Artistique

Photo: Josué Azor

EDITO
Rencontres Photographiques de Guyane 2013 I Tous droits réservés